Rayon : essais et théories- dictionnaire
Epistulae antiquae. Volume 10, La lettre et l'oeuvre

Epistulae antiquae. Volume 10, La lettre et l'oeuvre

Date de parution : 26/11/2020

Quatrième de couverture : La lettre et l'oeuvre Quel rôle la lettre joue-t-elle par rapport à l'oeuvre ? Quelle figure de l'auteur les lettres qui commentent une oeuvre en cours ou achevée montrent-elles ? Enfin quelle relation l'auteur entretient-il avec son oeuvre et avec lui-même, à travers cet autre type d'écrit qu'est la lettre, adressé à un destinataire singulier qui a fonction de témoin ou garant d'une production littéraire ? La lettre n'est-elle alors qu'un mode mineur d'écriture, qui reste « à l'ombre » de l'oeuvre ? Ou bien l'épistolaire est-il pour l'auteur une forme d'écriture émancipée, une libre alternative qui représente, selon la formule de Brigitte Diaz, « l'autre de la littérature » ? Et quand la correspondance elle-même fait oeuvre, comment se présente-t-elle par rapport à un autre mode d'écriture littéraire ? Telles sont les questions étudiées à travers les vingt-quatre contributions de ce volume, de l'Antiquité jusqu'à nos jours : la lettre comme « avant-texte », atelier de l'oeuvre ; comme « après-propos », augmentation de l'oeuvre ou mode d'emploi interprétatif de celle-ci ; la lettre constituée elle-même en oeuvre ; envisagée comme construction de la persona d'auteur ; enfin comme questionnement du statut même de l'auteur. Ce volume est le 10e de la série Epistulae antiquae publiée depuis 2000 par les latinistes de l'université de Tours, le 5e édité aux PUFR dans la collection « Perspectives littéraires ».
Disponible sous 7j
(sous réserve de confirmation)
30,00 €
Tous les prix incluent la TVA
Click & collect et retrait librairie sans contact
Réservation gratuite, paiement et retrait a la librairie
Livraison au tarif Colissimo
Ean : 9782869067608
Format et Reliure : Grand format , Livre broché
Pages : 498
Hauteur : 21 cm
Largeur : 15 cm
Epaisseur : 3,0 cm